L’État prend en charge les formations des salariés en activité partielle.

Afin de limiter les conséquences d’une baisse d’activité, liée à l’épidémie de COVID19, le Gouvernement  souhaite redimensionner le dispositif  d’activité partielle (aussi appelé « chômage partiel ou technique »).
 
Concernant les formations, l’État prend en charge 100 % des coûts pédagogiques de la formation de salariés en
activité partielle. Une simple convention entre l’entreprise et la Direccte permet de déclencher cette prise en charge.
 
Le salarié placé en activité partielle et qui suit une formation perçoit la même indemnisation . Soit  70 % de son salaire brut, soit environ 84 % de son salaire net.
De plus, en cette période de confinement, Esprit Formation propose des classes virtuelles.  Par conséquent, c’est le moment d’optimiser ce temps pour améliorer vos compétences.
Un catalogue type est disponible;
Des intras- sont toujours possibles : contactez- nous ! 

Source : Décret n° 2020-325 du 25 mars 2020 relatif à l’activité partielle

Menu