Pourquoi se former au crédit immobilier ?

Maîtriser le fonctionnement des  crédits immobiliers peut vous éviter d’engager votre responsabilité professionnelle !

Suite à la crise sanitaire, les crédits immobiliers vont évoluer.

Même si 73 % des vendeurs immobiliers ont  confiance en la concrétisation de leurs projets de ventes, les acheteurs  auront peut-être plus de difficultés à obtenir un accord de prêt. Donc les banques seront sans doute plus regardantes sur la qualité des dossiers des emprunteurs. Toutefois il sera possible de mettre toutes ses chances de son côté en préparant un dossier solide, inspirant confiance aux établissements. Il s’agira d’ajuster la durée du prêt, le taux d’endettement, l’apport personnel et l’épargne disponible pour un dossier qui tient la route !

Le phénomène a créé un vent de panique auprès des professionnels de l’immobilier : depuis le confinement, les taux de crédit à l’habitat ont sensiblement progressé, laissant craindre une hausse massive dans les mois à venir.
A ce jour, ce n’est pas vraiment le cas. Globalement il a pris environ 0.5 % mais il reste encore très bas.
Certes la hausse des taux du crédit immobilier pendant le confinement s’explique par les renégociations, qui ont pesé pour 50 % des prêts en avril, selon la Banque de France. La banque centrale s’attend à un retour à la normale à partir de juillet

Source : https://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/credit-immobilier-la-banque-de-france-juge-temporaire-leffet-du-confinement-1209321#:~:text=Le%20Mag%20W%2DE-,Cr%C3%A9dit%20immobilier%20%3A%20la%20Banque%20de%20France%20juge,temporaire%20%C2%BB%20l’effet%20du%20confinement&text=Dans%20une%20note%20statistique%20publi%C3%A9e,1%2C31%20%25%20en%20avril.

Il est bon de rappeler que l’agent immobilier doit mettre en garde son client sur le risque d’insolvabilité de l’acheteur. Vérifier la solvabilité de votre acquéreur est une obligation souvent négligée.
Il pèse sur l’agent immobilier une obligation d’information et de conseil appliquée avec rigueur par les juges. La Cour de cassation rappelle que l’agent immobilier doit informer son client sur la solvabilité de l’acquéreur, sous peine d’engager sa responsabilité contractuelle (11 décembre 2019, n°18-24.381).  Nous vous suggérons la lecture de cet article pour en savoir plus : https://www.legavox.fr/blog/me-gregory-rouland-equity-avocats/agent-immobilier-doit-assurer-solvabilite-28088.htm#:~:text=La%20Cour%20de%20cassation%20rappelle,n%C2%B018%2D24.381).

Pour parfaire vos compétences dans ce domaine, esprit formation vous propose un module : “Le crédit Immobilier” 

Menu