L’après-confinement va-t-il changer les comportements des acheteurs ?

Certains ont manqué de terrasse, de jardin pour vivre correctement le confinement, et il est certain que cela aura un impact sur le comportement des acheteurs.
Certains ont aussi goûté au télétravail, et aimeraient poursuivre de leur domicile.
Mais
D’un domicile plus grand, plus ouvert sur l’extérieur.
C’est en tout cas ce dont se fait l’écho le journal Le Monde en expliquant que “Le confinement renforce le désir de campagne des citadins et booste le marché des belles pierres”.
D’autant qu’avec le différentiel des prix entre les villes moyennes de province et les grandes agglomérations, il y a de quoi s’aménager un bureau dans son nouveau logement.
Et c’est sans surprise que la Bretagne a enregistré jusqu’à 140% de demandes de logement en plus sur la même période en mai 2019.

Pour ce qui est des règles sanitaires pendant l’exercice de votre métier, La FNAIM a édité un guide de préconisation de sécurité sanitaire, que vous retrouverez ici : https://docs.fnaim.fr/FNAIM/docs/Guide-reprise-activite-FNAIM-UNIS.pdf

Menu