L’après-confinement va-t-il changer les comportements des acheteurs ?

L’après confinement va-t-il changer le marché de l’immobilier ?

Un constat : 

Nous avons tous vécu plus ou moins péniblement le confinement. Ceux qui n’avaient pas la chance d’avoir un extérieur à leur logement encore plus difficilement.  Ceux qui ont goûté au télétravail l’ont  mieux vécu dans un espace ouvert et chaleureux.  Balcon, terrasse et jardin ont été un véritable souffle dans ces moments difficiles.

 

Des conséquences :

Le journal  “Le Monde” l’explique avec cette phrase: “le confinement renforce le désir de campagne du  citadin et booste le marché des belles pierres” . L’exode citadine est accentuée par les différences de prix entre ville moyenne et grande agglomération. On peut prétendre à une meilleure qualité de vie grâce à ce différentiel de prix.

Sans surprise, la Bretagne a enregistré une hausse de la demande de logement de 140% en mai 2020 par rapport à mai 2019.

 

 

 

Menu